WILSON Scottie

1888, Glasgow – 1972, Londres

Louis Freemann dit Scottie Wilson suit aucune formation scolaire et reste illettré. À l’âge de seize ans, il s’engage dans l’armée, puis travaille dans des fêtes foraines et des cirques. Plus tard, il ouvre une petite échoppe ambulante qu’il promène dans les marchés de Londres. Vers 1928, après un exil forcé en Irlande, Scottie Wilson émigre à Toronto, au Canada, où il devient brocanteur. Il commence à dessiner à l’âge de quarante ans, dans son arrière-boutique. De retour en Angleterre en 1945, il cède ses œuvres à très bas prix sur les marchés ou dans des expositions organisées par ses soins dans des lieux insolites, comme un hall de cinéma, un négoce désaffecté ou une caravane …

Composition, non daté, encre et aquarelle sur papier, 37 x 25,5 cm


Prêt(s) pour exposition(s)

Reproduction(s) dans nos parutions