PIGNON-ERNEST Ernest

1942, Nice

Né dans un milieu populaire, il entre à l’âge de 15 ans dans un cabinet d’architecte, où il développe sa pratique du dessin. (…) Les années 1970 sont celles des sérigraphies à fort message politique (La Commune, Jumelage, Nice-Le Cap, Avortement, Immigrés, Expulsions, etc.) (…) Puis c’est l’impossible portrait de Rembrandt en 1978, qui s’affiche sur les murs, de Charleville à Paris, l’une de ses œuvres les plus célèbres. (…) Au début des années 1980, il s’engage activement contre l’apartheid, à l’instigation du Comité spécial des Nations unies : aux côtés d’Antonio Saura et de Jacques Derrida, il fédère de nombreux artistes, édite des affiches et constitue un musée itinérant qui voyage à travers le monde. (…)

Extrait, Esprit singulier, 2016, Éditions Flammarion / Éditions de l’abbaye d’Auberive.

Linceul III, 2012, tirage argentique, n°1 sur 6, 158 x 113 cm. Photo Fabrice Gibert


Prêt(s) pour exposition(s)
  • La Halle Saint Pierre, Paris, 2016
  • Centre d’art contemporain de l’abbaye d’Auberive, 2015
Reproduction(s) dans nos parutions
  • Esprit Singulier, 2016, Flammarion Éditions / Éditions de l’abbaye d’Auberive