DEUX Fred

1924, Boulogne-Billancourt – 2015, La Châtre

Issu d’une famille ouvrière modeste, il suit à partir de 1939 une formation professionnelle avant de travailler comme électricien. En 1943, il s’engage dans le groupe de résistance de l’Usine. Après la guerre, Fred Deux trouve un emploi dans une librairie où il découvre les œuvres de Breton, Bataille, Sade qui le marqueront. C’est également à cette époque qu’il découvre l’univers de Paul Klee, vécu comme une révélation. En 1951, il fait la connaissance d’André Breton, et devient membre du groupe surréaliste. Se lie d’amitié avec Hans Bellmer et Cécile Reims. Sa première exposition personnelle est organisée en 1953. Dès lors, il partage son temps entre le dessin et la rédaction de nombreux ouvrages, dont La Gana, prix de Mai en 1959. En 1961, le Fonds national d’art contemporain fait l’acquisition d’un dessin.

La collection égotique, 2010, Lienart Éditions / Éditions de l’abbaye d’Auberive.

Il dit ce qu’il ignore, 2003, mine de plomb et aquarelle sur papier, 105 x 147 cm. Photo Atelier Démoulin


Prêt(s) pour exposition(s)
  • Lyon Art Paper, Palais de Bondy, 2018
  • Musée de l’Hospice Saint-Roch, Issoudun, 2014
  • ArtNîm, Foire internationale d’art contemporain, Nîmes, 2011
  • Festival Mosaïques, Pont-Sainte-Marie, 2011
  • Crypte Sainte-Eugénie, Biarritz, 2010
  • Centre d’art contemporain de l’abbaye d’Auberive (2009, 2010, 2017)
  • La Halle Saint Pierre, Paris (2008, 2015, 2016)
  • Biennale Au-delà du corps, Aix-sur-Vienne, 2007
Reproduction(s) dans nos parutions
  • Esprit Singulier, 2016, Éditions Flammarion / Éditions de l’abbaye d’Auberive
  • La collection égotique, 2010, Lienart Éditions / Éditions de l’abbaye d’Auberive