DEREUX Philippe

1918, Lyon – 2001, Villeurbanne

(…) Devenu instituteur, il se consacre d’abord à l’écriture et quelques-uns de ses textes sont publiés (L’Enfer d’écrire, 1956). Mais sa rencontre en 1955 avec Jean Dubuffet, qui l’embauche pour chasser les papillons nécessaires à ses œuvres de l’époque, l’éclaire de manière définitive sur sa vocation de peintre. (…) Au tournant des années 1960 et sous l’influence du grand défenseur de l’art brut, Dereux réalise des compositions abstraites et décoratives à la gouache et à l’huile, dans lesquelles il intègre des épluchures de fruits et de légumes. (…) À partir des années 1980, il développe la notion de volume et emploie dans ses œuvres une multitude de graines, jouant avec leur taille, leur couleur, leur forme. (…)

Extrait, Esprit singulier, 2016, Flammarion Éditions / Éditions de l’abbaye d’Auberive.

Reine aux seins nus, 1995, technique mixte, 46 x 26 cm. Photo Atelier Démoulin


Prêt(s) pour exposition(s)
  • Pavillon des Arts et du Patrimoine, Châtenay-Malabry, 2020
  • Museum Gugging, Vienne, 2018
  • La Halle Saint Pierre, Paris (2012, 2016)
  • Crypte Sainte-Eugénie, Biarritz, 2010
  • Centre d’art contemporain de l’abbaye d’Auberive (2009, 2017)
Reproduction(s) dans nos parutions
  • Esprit Singulier, 2016, Flammarion Éditions / Éditions de l’abbaye d’Auberive
  • La collection égotique, 2010, Lienart Éditions / Éditions de l’abbaye d’Auberive