BELIN Murielle

1976, Avignon (France)

Murielle Belin fréquente quelques ateliers d’artistes dès l’âge de 10 ans (peintres, marionnettistes-prestidigitateurs, sculpteurs, poètes) et s’intéresse à la restauration de tableaux avant de décider en 2002 de se consacrer entièrement à la création. Touche à tout, elle travaille aussi bien la peinture à l’huile sur panneaux pour les tableaux que les bocaux, la taxidermie, les restes animaliers, l’argile et les peintures pour les sculptures. Elle manie également le fusain, la craie, l’encre de Chine pour les dessins. Entre grincements surréalistes et chaleur ambrée de la peinture primitive flamande, ses œuvres renvoient souvent à des figures de l’histoire de l’art. Sa pratique reste cependant instinctive : elle peint là où ça saigne et sculpte là où ça gratte. Se développent alors des corps à la beauté pâle, parfois monstrueuse, dont la mise à nu sonne comme une confidence.


Instinct’Art. Morceaux choisis II, 2012, Éditions de l’abbaye d’Auberive.

Femme à barbe, 2007, huile sur panneau, 40 x 30 cm / L’Exhibitionniste, 2009, technique mixte et taxidermie, 24,5 x 40 x 8 cm / Le ragondin, 2007, technique mixte et taxidermie, 24 x 82 x 22 cm / Photos Atelier Démoulin


Prêt(s) pour exposition(s)
  • Museum Gugging, Vienne, 2018
  • La Halle Saint Pierre, Paris, 2016
  • Centre d’art contemporain de l’abbaye d’Auberive, 2012
Reproduction(s) dans nos parutions
  • Esprit Singulier, 2016, Éditions Flammarion / Éditions de l’abbaye d’Auberive
  • Instinct’art, 2012, Éditions de l’abbaye d’Auberive