ROULLAND Jean

1931, Croix – 2021

En 1946, Jean Roulland, après une enfance marquée par le catholicisme sévère de sa mère et les souvenirs de la Grande Guerre de son père, entre à l’École nationale supérieure des arts et industries textiles de Roubaix, où il s’initie avec passion au métier de sculpteur. (…) À la fin des années 1950, Roulland se consacre davantage à la sculpture, toujours à la recherche d’une certaine pureté formelle : il travaille la pierre dans des formes lisses et étirées, influencées par Brancusi et l’art des Cyclades. Insatisfait, il décide alors d’expérimenter, en autodidacte, le bronze. C’est pour lui une révélation. (…)

Extrait, Esprit singulier, 2016, Flammarion Éditions / Éditions de l’abbaye d’Auberive.

Torse, 1963, bronze, n°3 sur 8, 72 x 55 x 20 cm. Photo Atelier Démoulin


Prêt(s) pour exposition(s)
  • Musée des Beaux-Arts de Calais, 2014
  • Centre d’art contemporain de l’abbaye d’Auberive, 2012
  • Biennale Au-delà du corps, Aix-sur-Vienne, 2005
Reproduction(s) dans nos parutions
  • Esprit Singulier, 2016, Flammarion Éditions / Éditions de l’abbaye d’Auberive
  • Instinct’art. Morceaux choisis II, 2012, Éditions de l’abbaye d’Auberive