NITKOWSKI Stani


1949 – 2001, La Pouëze (France)

Stani Nitkowski souffre d’une myopathie qui, dès l’enfance, fait planer sur son esprit l’ombre d’une mort imminente. (…) l’Association française contre les myopathies lui fournit un fauteuil roulant et, pour passer le temps, une boîte de couleurs. En convalescence à l’hôpital, il commence à dessiner. (…) Ses figures, omniprésentes, sont embryonnaires, larvaires, tendues d’une violence intérieure. Il affectionne la disproportion, l’éclatement, le grotesque et les tons criards, dans des compositions chaotiques, à l’image du monde (…)

Extrait, Esprit singulier, 2016, Flammarion Éditions / Éditions de l’abbaye d’Auberive.

Golgotha, mon amour, 1998, huile sur toile, 92 x 73 cm. Photo Patrice Delance


Prêt(s) pour exposition(s)
  • La Halle Saint Pierre, Paris, 2016
  • ArtNîm, Foire internationale d’art contemporain, Nîmes, 2011
  • Crypte Sainte-Eugénie, Biarritz, 2010
  • Abbaye-École de Sorèze, 2008
  • Biennale Au-delà du corps, Aix-sur-Vienne, 2007
  • Centre d’art contemporain de l’abbaye d’Auberive (2006, 2008, 2009, 2010, 2012, 2017)
Reproduction(s) dans nos parutions
  • Esprit Singulier, 2016, Éditions Flammarion / Éditions de l’abbaye d’Auberive
  • La collection égotique, 2010, Lienart Éditions / Éditions de l’abbaye d’Auberive
  • Nitkowski. Monographie, 2006, Éditions de l’abbaye d’Auberive