JONONE

New York, 1963

Issu d’une famille portoricaine modeste, JonOne se forge, avec des moyens limités, une line qui guide sa vie, aujourd’hui encore. Il a la chance d’avoir pour point de départ la Mecque du graffiti avec la première génération de writers. Les grands frères de l’époque se nomment Futura 2000, Crash ou Seen, autant de mentors internationalement reconnus pour avoir construit le mouvement graffiti américain. Mais Jon156 (son premier pseudonyme) se différencie rapidement en prenant une voie bien à lui : en solitaire, il se plonge dans la peinture abstraite alors que l’ensemble de ses compères enchaînent lettrage sur lettrage ou se dirigent vers le figuratif. (…)

Bling Bling, 2007, bombe aérosol sur toile, 106 x 85,5 cm.


Prêt(s) pour exposition(s)
  • Centre d’art contemporain de l’abbaye d’Auberive (2007, 2018)
Reproduction(s) dans nos parutions
  • Esprit Singulier, 2016, Éditions Flammarion/ Éditions de l’abbaye d’Auberive