ICHIBA Daisuke

1963, Kumamoto

Daisuke Ichiba appartient à cette génération d’artistes fortement marquée par l’âge d’or du manga. Spécialisé dans le dessin monstrueux qu’on appelle Ero Guro au Japon, Ichiba est un provocateur né. Ses œuvres sont des mélanges d’érotisme et de scènes de mutilation en tout genre. Il s’inspire des poses de ses amies quand il les prend en photos et de faits-divers pour composer ses scènes de meurtres ou de suicides spectaculairement violentes et sanglantes. Il a donné ses pages les plus noires à la contre-culture Nippone. Navigant aux frontières de l’art contemporain, du comic-book, de la poésie noire et des musiques bruyantes, il se définit lui-même comme le peintre de la beauté. Une beauté souvent maladive, où des écolières borgnes et impassibles côtoient des animaux morts. (…)

Extrait, Instinct’art. Morceaux choisis II, 2012, Éditions de l’abbaye d’Auberive.

Sans Titre, 2011, encre de Chine et pastel sur papier, 45 x 60 cm / Sans Titre, 2011, encre de Chine sur papier, 45 x 60 cm / Sans Titre, 2011, encre de Chine sur papier, 45 x 60 cm / Photos Atelier Démoulin


Prêt(s) pour exposition(s)
  • La Halle Saint Pierre, Paris, 2016
  • Centre d’art contemporain de l’abbaye d’Auberive, 2012
Reproduction(s) dans nos parutions
  • Esprit Singulier, 2016, Flammarion Éditions / Éditions de l’abbaye d’Auberive
  • Instinct’art. Morceaux choisis II, 2012, Éditions de l’abbaye d’Auberive